NEUCHÂTEL

La contagion de l’espérance…

Le temps du carême qui nous conduit vers Pâques est un temps propice à la réflexion, à la méditation, à la relecture de certains textes et aussi à nous mettre à l’écoute de l’Esprit-Saint.

L’an dernier, alors que nous en étions au tout début de cette pandémie, dans son message de Pâques, le Pape François nous invitait à la contagion de l’espérance. Aujourd’hui ses paroles sont toujours d’actualité.

C’est une contagion qu’il faut se réjouir de partager, à l’image de celle insufflée par la nature. D’abord quelques bourgeons, quelques pousses timides puis quelques petites fleurs puis l’éclatement du printemps et des couleurs.

Laissons-nous envahir par la contagion de l’espérance et transmettons là sans hésiter autour de nous. Laissons-là éclater comme la nature au printemps.

Devenons contagieux de notre Foi, de notre Confiance, de notre Espérance…  

Belles et joyeuses fêtes de Pâques dans la joie du Ressuscité.

Histoire du MCR dans le canton de Neuchâtel

Implanté dans le canton depuis plus de 35 ans grâce à l’impulsion de Sœur Marthe Berlan qui, voyant le succès rencontré chez nos voisins de France Comté,  a souhaité que nos aînés puissent également bénéficier  de ce que pouvait offrir le Mouvement Chrétien des Retraités, alors appelé Vie Montante.

Avec tout le dynamisme qui caractérisait Sœur Marthe, elle a créé des groupes dans de nombreuses paroisses du canton. Puis très sensible à l’œcuménisme qui s’y développait, elle a souhaité que nos groupes puissent également être ouverts à nos amis réformés.

Elle a alors rencontré le Pasteur Richard Ecklin qui avec enthousiaste est venu nous rejoindre. Ensemble ils ont été les instigateurs de ce rapprochement qui aujourd’hui encore est très présent dans de nombreux groupes. Ils se sont encore plus largement ouverts aujourd’hui, puisque nous y accueillons même une animatrice rattachée à l’Eglise Evangélique.

Nous voudrions citer ici avec reconnaissance, au risque d’en oublier mais ils nous le pardonneront,  toutes celles et ceux qui ont eu à cœur de faire vivre et de développer le MCR dans notre canton : Jean-Jacques Dubois, Claude Simon-Vermot et Pierre Castella. François Jacot et Jean-Jacques Martin.

Actuellement nos rencontres de préparation avec les animateurs et animatrices de groupes accueillent à chaque fois et le Conseiller spirituel catholique (Michel Cuany) et un Pasteur (Alexandre Paris).

Mais nos groupes sont aussi multiculturels. Nous pouvons côtoyer dans nos groupes des émigrés venus d’Europe mais aussi d’autres continents et cette mixité est aussi une richesse et une ouverture sur le monde.

Venez donc nous rejoindre, nous nous réjouissons de vous accueillir.