ROMAND

Pour la petite histoire:

Le mouvement Vie Montante a pris corps en France en 1961-1962 sous l'égide de Mgr. Stanislas Courbe, Evèque auxiliaire de Paris. Il était alors Secrétaire Général de l'Action catholique.                                                                                                       

Le premier journal, sous le titre "Le terme de Vie Montante est devenu notre drapeau" paraît déjà en 1962.                                  

En 1971 il avait un tirage de 100`000 exemplaire dont 550 pour la Suisse et une parution 5 fois par année lors des fêtes de       Noël - Pâques - Pentecôte - Assomption et Toussaint. (Prix d'abonnement en 1971   Fr. 6.00 pour les 5 numéros)                                                                                     

Le Mouvement Vie Montante a pris naissance en Suisse Romande vers les années 1965/66. Certaines paroisses de grandes villes, comme Genève, Lausanne et Sion organisent déjà, pour les aînés, des réunions de préparation spirituelle à l’occasion des grandes fêtes liturgiques. Ce sont les prémices de la Vie Montante, comme le rapporte le bulletin diocésain valaisan de septembre 1966.  

Il est certain que le Mouvement Vie Montante de France, notamment par les visites de son secrétaire général, M. d’Humière à Mgrs de Bazelaire à Genève et Barras à Lausanne a largement contribué au démarrage du Mouvement en Suisse Romande.   Le 3 novembre 1966, M. d’Humière assiste à la création du premier groupe en l’église du Saint Rédempteur à Lausanne, grâce à l’initiative de Mgr Barras et du Chanoine Albert Catto. D’autres groupes seront créés en valais, en 1967 à Genève, dès 1968 dans le canton de Fribourg et dans le Jura. Le Mouvement se propage d’abord dans les grandes et moyennes villes, plus difficilement en campagne. Les réunions sont animées exclusivement par des prêtres ; on compte peu de laïcs qui soient prêts à assumer des responsabilités.

Depuis 1970, la Vie Montante fait partie de la Communauté Romande de l’Apostolat des Laïcs (CRAL).   Jusqu’en 1972, Mgr Barras, plus tard Mgr Schmidt, réunissent deux fois par année les aumôniers cantonaux afin de poursuivre l’œuvre commencée dans l’esprit du Mouvement. Cette année-là, les évêques de Suisse romande, de plus en plus intéressés par le Mouvement, désignent M. le Chanoine Albert Catto de Lausanne à la délicate fonction d’aumônier romand, fonction qu’il occupera jusqu’en 1982.   Pionnier de la Vie Montante dès la première heure, l’abbé Catto assisté des aumôniers cantonaux va non seulement maintenir les acquis, mais encore pourvoir au recrutement de laïcs responsables, favoriser les réunions de masse, des pèlerinages et sorties pour aînés. Il ambitionne de créer de nouvelles cellules de Vie Montante, de constituer une équipe romande responsable du Mouvement sur la base d’équipes locales et cantonales. Ses efforts seront couronnés de succès par la création, en 1976, d’un comité et d’un secrétariat romands chargés de la direction et du développement du Mouvement, ainsi que de la liaison avec le comité directeur de Vie Montante France. Ces premières structures n’ont rien de rigide ; elles facilitent les relations entre les cantons et créent une unité de doctrine.  

Dès 1978, est publié un bulletin romand. Il vient s’encarter dans le journal français Vie Montante. Jusqu’en 1989, ce bulletin dispense informations, nouvelles et témoignages.   Le problème de l’animation lors des réunions retient toute l’attention des dirigeants et ceci à tous les niveaux. Le MCR - Vie Montante étant un Mouvement de laïcs animé par des laïcs, il s’agit absolument de recruter et de former des animateurs pour les équipes locales et régionales, de coordonner leur mission avec le conseiller spirituel. Dès 1977, des cours de formation sont organisés dans les cantons. En 1987 et 1988, une commission spécialement constituée a rendu visite aux sections cantonales afin de relancer et d’unifier le problème de l’animation. Depuis 1981, tous les groupes des associations cantonales du MCR_VMR méditent sur un même thème de réflexion.

Quelques dates mémorables :

Le 2 octobre 1982 a lieu un grand rassemblement à Assise, ville ou est né St. François d’Assise, exactement 800 ans plutôt.                   Le 4 octobre, les 10'000 pèlerins sont reçus à Rome par le Pape Jean-Paul II.

Le 10 avril 1984, dans la joie de l’année Sainte, les Aînés de l’Eglise répondent à la grâce du Jubilé à la cathédrale St. Nicolas à Fribourg avec Monseigneur Mamie.

En 1987, la Vie Montante confirme ses structures par des statuts.

En 1988, Un pèlerinage est organisé à N.D. de Fatima.

En 1990, elle crée son propre journal et le jeudi 07 juin, la Vie Montante fête le 25e anniversaire de sa fondation par un grand rassemblement romand à la patinoire de Malley à Lausanne qui réunit plus de 4'000 personnes, avec une centaine de prêtres et cinq évêques

Dès 1991, le thème annuel est rédigé en collaboration avec un comité de rédaction de la Vie Montante Belge. Aujourd’hui encore des membres des deux Pays se réunissent chaque année pour l’élaboration du livret. De ce partage est née une magnifique amitié et le travail reprend avec joie une semaine durant.

En 2005, le MCR – Vie Montante fête ses 40 ans d’existence en Suisse romande. Il en est le groupe chrétien le plus actif. Après les fêtes respectives dans chaque canton, en point d’orgue, une messe télévisée a réuni les membres à Saint-Ursanne, le 11 septembre.

En 2006, les responsables romands ont participé à la rencontre internationale à Lourdes.

JUBLILE D’OR en 2015. 50 ans.  Afin de mieux faire connaître le mouvement dans les différents cantons de Suisse romande, le jubilé est fêté au gré des organisations diverses dans plusieurs lieux. Ce temps fort à rencontrer un magnifique succès

Du 19 au 21 juin 2018, nous sommes invités par les Français, aux JMR (Journées Mondiales des Retraités) à Lourdes et voilà notre belle délégation. Un temps de joie, de partage et d’amitié. On se serait cru au JMJ

Du 04 au 10 avril 2019 l’élaboration du nouveau thème 2019 - 2020 a réuni 8 membres Belgo-Suisse au couvent des Sœurs Franciscaines de Reinacker à Reutenbourg en France. Une semaine intense et riche. 

En 2019, le Mouvement MCR - VM est toujours bien vivant dans nos divers cantons romand. Il répond toujours davantage à un besoin de relation, de spiritualité, de convivialité, de partage et d'échanges pour les aînés qui se sentent souvent seules et isolés.

Un regain de jeunes retraités est vivement souhaité pour accompagner et aider les plus âgés sur leur chemin de vie.  Venez offrir un peu de votre temps à ceux et celles qui vous précèdent et qui vous ont épaulé longtemps sur vos propres parcours.

Merci d'avance de votre engagement généreux. Vos expériences, votre dynamisme, votre joie de vivre sont d'une importance capitale pour le moral des anciens.                    

Aumônier Romand :

 

1972 – 1984 : Chanoine Albert Catto, Lausanne

1984 – 2004 : Abbé Jean-Marie Patois, Lausanne

2004 – 2012 :  Père Bernard Rey-Mermet, Matran

Dès 2011:      Père Francis Zufferey, Fribourg

Président Romand :

 

1976 – 1981 : Maurice Haenni, Sion

1981 – 1986 : Gabriel Bérard, Bramois

1986 - 1992 : Louis Gisiger, Glovelier

1992 - 1998 : Yvonne Collaud, Russy

1998 - 2005 : Thérèse Blanchut, Yverdon

2006 - 2008 : Lucie Prince Messiaux, Le Pont

2009 – 2012 : Michel Demont, Porsel.

2013 – 2019 : Josy Lambiel Cernier

Dès 2019 : Willy Sallin, St. Maurice

Dates importantes :

 

 

1965 - 1966      Création des premiers groupes VM

1966 - 1975      Développement de VM dans les cantons francophones

1970               Entrée du mouvement dans la CRAL

1972               Premier aumônier romand désigné par les évêques

1976               Premières structures: comité - secrétariat romand

1978               Création du bulletin romand

1981               Thème d'année

1987               Elaboration de statuts romands et cantonaux

1990               Impression d'un journal pour la Suisse romande

1990               Fête du 25ème. anniversaire

2005               Fête du 40ème. Dates importantes

2015               Jubilé 50 ans d'existence en Suzisse romande

2019               Nouveau site internet MCR-VM

2019               Elaboration d'un calendrier pour le jubilé 2020