FRIBOURG

Marguerite Bays a été canonisée le 13 octobre 2019

 

La Fribourgeoise Marguerite Bays a été canonisée dimanche à Rome par le pape François. Une forte délégation romande était présente dans la Ville éternelle, avec de nombreux représentants des autorités politiques et religieuses, ainsi que des laïcs.

https://www.vaticannews.va/fr/eglise/news/2019-08/marguerite-bays-suisse-canonisation-pere-carlo-calloni-vie.html

Pour tous ceux qui n'ont pas pu se rendre à Rome, vous pouvez regarder la messe de canonisation diffusée par KTO ici

La couturière de Siviriez (FR) avait été béatifiée en octobre 1995 par Jean Paul II. Le Vatican a reconnu en janvier un second miracle lié à son intercession, ouvrant la porte à sa canonisation.

Ce 2e miracle remonte à 1998 et concerne une fillette de deux ans. Tombée sous les roues d'un tracteur, elle s'en tire finalement indemne, après avoir été écrasée par l'engin agricole. Témoin de l'accident, son grand-père invoque alors Marguerite Bays. Quant au dossier diocésain, transmis à Rome (et étudié par une commission médicale), il conclut au caractère inexplicable de cette protection.

"Une femme simple"

 

Lors de sa béatification, le pape Jean-Paul II avait qualifié Marguerite Bays de femme toute simple, avec une vie ordinaire, en qui chacun de nous peut se retrouver.

Marguerite Bays est née le 8 septembre 1815. Elle appartenait au Tiers-Ordre de Saint François d’Assise. Humble laïque tournée vers Dieu dans une prière intense, proche de tous, elle exerce le métier de couturière, travaille au ménage et quelquefois aux champs, selon le site Vatican News. Elle est stigmatisée pendant 19 ans et meurt à la Pierra (FR) le 27 juin 1879.

Marguerite Bays est la 2e sainte suisse de notre histoire récente. La première étant une religieuse argovienne, canonisée en 2008.

Pour aller sur le site officiel de Marguerite Bays, cliquer ici

Articles sur cath-info, cliquer ici

Petit historique MCR – VM   Ct. de Fribourg

 

Dès le 28 novembre 1968 déjà, sous l’égide de Mr. L. Brodard, aumônier de la « Vie Montante », le canton de Fribourg fait ses premiers pas au sein de l’association romande.

A grand renfort d’informations dans LA LIBERTE, la première rencontre a lieu à Ste. Thérèse, à Fribourg 3 décembre 1968 à 14.00h. La Vie Montante a déjà son programme :

 

« Le plus petit mouvement de pur amour de Dieu est plus utile que toutes les œuvres réunies, si elles sont accomplies sans amour. »

Ste. Thérèse de l’Enfant Jésus.

C’est à cette association que nous sommes invités, nous les aînés. Loin d’envisager comme une triste descente vers la tombe, les années qui nous restent à vivre, nous voulons les employer à nous dégager des entraves de la matière et à aider le monde à se rapprocher de Dieu.

 Dixit L. Brodard

 

LA LIBERTE du 10 déc. 68 relatait dans un petit art. signé M.R., la rencontre du 03.12.68.

500 personnes de 60 à 95 ans ont répondues présentes à l’appel de leurs curés. Une messe a été concélébrée par Mr. Le Doyen Magnin et quelques confrères et chantées par le chœur des dames de Ste. Thérèse avec une traduction en langue allemande par Mr. le Curé Aebischer.

« Nous avons été heureux d’entendre exalter notre âge, et même nos misères et nos infirmités. »

 

Dès ces débuts Monsieur Brodard est aidé par Mr. l’Abbé Ferdinand Sallin, Aux Marches, Mr. l’Abbé Novarina et l’Abbé Théophile Perroud à Fribourg. Melle. Marie Dessonnaz travaille ardemment au développement du mouvement en pays de Fribourg jusqu’aux environs de 1978.

 

 

 

Aumônier cantonal :

 

1975 - 1978   Abbé Emile Baeriswyl - nommé par Mgr. Pierre Mamie

1978 -1 980    Père Maurice Curty, Cordelier

1980 - 1987    Abbé Théophile Perroud

 

1980 – 2011   Père Bernard Rey-Mermet

 

Dès 2011         Père Francis Zufferey, Spiritain

Présidence cantonale :

 

1978 – 1985        Yvonne Collaud Léchelles 1ère. présidente cantonale

 et son époux Marius, Secrétaire

1985 -  2005        Solange Guillet

 

 

2005 – 2016        Blanche Bovet   Vuarmarens

 

2017-                Michel Defferrard Cottens