JURA

Le mot spirituel

 

Chaque année l’Eglise nous donne de revivre ce Chemin merveilleux du Carême qui ne cesse de nous convier à la conversion, à ce retour au Père qui nous aime. Et la preuve que Dieu nous aime est qu’Il nous a donné son Fils Jésus pour nous sauver.

La liturgie du Triduum Pascal que nous vivrons prochainement nous mènera au sommet de l’Amour qui se livre sans condition. Tout simplement parce qu’il est Amour !

Le Jeudi saint nous livrera le Pain de Vie. Jésus sera abandonné des siens et de tous. Il désire d’un grand désir partagé ce repas pascal avec ses amis. Avant même que son corps de chair soit crucifié, il se livre en nourriture pour ne pas nous laisser seul sur le chemin difficile de nos existences humaines. 
Le Covid nous prive de nos rassemblements communautaires pour l’Eucharistie. Beaucoup trouve dans les médias des ressources pour nourrir leur foi et je reconnais que les messes transmises à la TV nous soutienne beaucoup. Mais attention ! Nous devons avoir à cœur de retrouver la communauté pour célébrer et se nourrir ensemble à la Table de la Parole et du Pain eucharistique. La Sainte Cène du Jeudi saint nous le rappelle avec force.

Le Vendredi saint est l’offrande vécue la veille. La Croix est le Pain rompu et le Sang versé pour chacun, chacune. Pour toutes les générations. 
« J’ai soif.»  L’ultime cri de Jésus est pour nous. J’ai soif de t’aimer. J’ai soif de te sauver. J’ai soif de te combler. J’ai soif de te donner la vie. J’ai soif de toi. J’ai soif de ton amour, de ta tendresse, de ta misère, de ta joie ou de tes larmes. Donne-moi tout. Je reçois tout en mon cœur transpercé. Et tout don qui vient de Moi coule en abondance de ce cœur blessé d’amour.

Le Samedi saint est ce long silence. Osons le vivre dans la confiance. Osons l’espérance que rien n’est fini. Osons la foi en ce Dieu qui nous a dit son Amour-folie en son Fils déposé au tombeau. 

Pâques. Voici l’Alléluia jaillit de Sa Vie, de nos vies ! La violence de l’Amour est plus fort que la violence de la mort. Soyons des personnes de foi en la vie plus forte que tout. Chantons l’Exultet à plein cœur avec toute l’Eglise de Jésus :

« Qu’éclate dans le ciel la joie des anges ! Qu’éclate de partout la joie du monde !
Qu’éclate dans l’Eglise la joie des fils de Dieu ! 
La lumière éclaire l’Eglise, La lumière éclaire la terre, peuples, chantez !...

…Voici maintenant la Victoire, Voici la liberté pour tous les peuples, le Christ ressuscité triomphe de la mort. Ô nuit qui nous rend la lumière, Ô nuit qui vit dans sa Gloire le Christ Seigneur ! Amour infini de notre Père, suprême témoignage de tendresse, pour libérer l’esclave, tu as livré le Fils !Bienheureuse faute de l’homme, qui valut au monde en détresse le seul Sauveur !
Victoire qui rassemble ciel et terre, Victoire où Dieu se donne un nouveau peuple.<

Victoire de l’Amour, victoire de la Vie… »

Alléluia !

Belles et saintes Fêtes Pascales ! Alléluia !

Mado Choffat, Coeuve - Jura

Message spirituel pour 2021. 

En ce début d’année, rappeler vous mes amis. 

 

Que si un rien fait souffrir

Un rien aussi fait plaisir

Que vous pouvez être semeuses, semeurs d’optimisme, de courage, de confiance.

Que votre bonne humeur peut égayer la vie des autres, que vous pouvez en tous temps dire un mot aimable.

Que vos sourires non seulement vous rendent plus belles, plus beaux,

mais qu’ils embellissent l’existence de celles et ceux qui vous entourent.

Que vous avez des mains pour donner et un cœur pour pardonner.

 

Texte de Thomas Merton moine trappiste


François Merçay